Zen et enceinte !

Un bébé ? Une belle idée que certaines vivent complètement sereinement mais il faut bien l’avouer la plus belle aventure de notre vie peut parfois devenir anxiogène pour certaines d’entre nous : questions qui fourmillent dans notre tête, attente, notre corps est-il capable ?, est-ce le bon moment ?, angoisse de la maternité,… Et puis quand, victoire ( !), le test dit « oui », c’est reparti pour un tour : nausées, jambes lourdes, mal de dos, problèmes de sommeil et cet accouchement qui se rapproche… Alors comment vivre sa grossesse en restant zen ? Grâce au Yoga !

De plus en plus en vogue dans les cultures occidentales, cette activité ancestrale venue d’Inde se compose de différents exercices : des postures (asanas) parfois statiques et relaxantes ou au contraire plus dynamiques et tonifiantes, la respiration (pranayama), la relaxation (savasana), la méditation (dhyana) et l’hygiène de vie.

Je pratique le yoga depuis plusieurs années. Au quotidien, ce n’est pas seulement une pratique, c’est une philosophie, un mode de vie. Et dans le cadre d’une grossesse, il peut faire des merveilles ! Je souhaitais donc partager ici quelques idées à ce sujet, accompagnées d’une discussion avec Virginie Xambo, amie et professeur de Yoga (84, Site web : http://www.yogasophro-latourdaigues.com/).

 

Pourquoi faire du Yoga pendant la grossesse ?

Pour travailler notre corps et notre esprit afin de trouver une harmonie intérieure. En bref, se sentir bien dans son corps et dans sa tête pour agrandir la famille dans les meilleures conditions !

La grossesse est un moment intense dans nos vies de femmes. Le Yoga permet de relativiser, de renforcer la confiance en soi, de relâcher les tensions, de rester sereine et de garder sa vitalité tout en luttant contre les petits maux propres à cette période.

Je vous conseille le Yoga dès le désir d’enfant. Et ce n’est pas Virginie qui me contredira : « Le yoga accompagne la préparation à la conception en amenant un équilibre nerveux et émotionnel ».  Certaines postures sont plus spécifiquement conseillées. L’hiver dernier, j’ai également pu expérimenter le yoga des hormones (Hormone Yoga Thérapie) développé par la brésilienne Dinah Rodriguez. Les résultats semblent particulièrement concluant en cas de problèmes d’infertilité en réduisant le stress et en stimulant le système reproducteur.

Pendant la grossesse, pas question de se laisser aller… il faut continuer à bouger ! On entend de tout au sujet du Yoga prénatal alors qu’en est-il réellement ?

« Est-ce que l’on peut faire du yoga en étant enceinte ? J’aurais même tendance à dire qu’il FAUT faire du Yoga pour accompagner la grossesse ! Cette période de questionnement est particulièrement propice à une pratique de yoga qui aura un impact aussi bien sur le corps que sur le mental. Il est nécessaire de prendre soin de soi et de son corps surtout lorsqu’il est soumis chaque jour à d’importantes modifications hormonales ».

Le Yoga régule le système nerveux et les émotions, améliore la posture et réduit les douleurs lombaires. Il réduit la fatigue et peut apaiser différents maux de grossesse et avoir des effets sur certaines pathologies type diabète gestationnel par exemple. « Les vertus sont indéniables et la sensation de bien-être immédiate pour la mère. On peut imaginer que les effets sur le fœtus sont également positifs ». C’est un excellent anti-stress. Cela facilite aussi le contact avec bébé in utero. « Les visualisations permettent d’apaiser la mère et le bébé à naitre en créant une relation privilégiée avec son enfant ». La méditation aide à garder le calme et l’harmonie intérieure et à augmenter la conscience de soi. Les bienfaits sont donc nombreux !

Par ailleurs, « le Yoga est parfait pour se préparer psychologiquement et physiquement à l’accouchement. Ce n’est pas une péridurale mais cela  permet une meilleure gestion de la douleur et des émotions vers un accouchement plus serein ». Parfois, certaines femmes pensent qu’il n’y a pas besoin de se préparer, pourtant cela aide énormément. Le Yoga apprend à garder son calme intérieur, à faire face à la douleur et à développer une tonicité physique favorable à un accouchement sans problème. « L’ancrage que procure une pratique régulière du yoga, permet de trouver les ressources nécessaires et d’apprivoiser son mental dans des situations intenses comme l’accouchement. On apprend aussi à ressentir la douleur de façon positive et parfois nécessaire ». L’apprentissage de la respiration et le travail sur le plancher pelvien et le périnée peuvent s’avérer très utile lors de l’accouchement car plus on a conscience de son corps, plus on pourra être active. L’acupuncture et la sophrologie, en complément du Yoga, peuvent aussi aider à vivre pleinement ce moment.

 

Quelles sont les précautions à prendre ?

Pratiquer le yoga enceinte, c’est donc possible et même recommandé ! Dès le début de la grossesse, l’idéal est de pratiquer le Yoga tous les jours ou en tout cas le plus souvent possible. Le tout est bien sûr de choisir un yoga adapté pour bénéficier au mieux de ses bienfaits. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin d’être initiée pour faire du yoga pendant sa grossesse ! C’est d’ailleurs souvent un moment privilégié pour se recentrer et explorer de nouvelles pratiques. Mais évidemment il ne faut pas faire n’importe quoi, n’importe comment !

Lorsque l’on est enceinte, mieux vaut choisir un Yoga doux comme le Hatha Yoga ou le Yoga Nidra et pourquoi pas le yoga du rire ou de la voix ! Evitez donc l’Ashtanga ou le Bikram par exemple !

Quoi qu’il en soit, la prudence et l’écoute de soi sont plus que jamais de rigueur. Les séances seront plus courtes et les plus douces possibles. Pas de performance ! Juste apprendre à écouter son corps, à ressentir les sensations qui se diffusent et prendre conscience de ses capacités. « Les précautions sont les mêmes que pour une séance de yoga traditionnelle : prendre le temps de faire et défaire les postures, se relaxer entre chaque asana pour écouter le ressenti intérieur ». Ensuite, Il faut respecter la morphologie et son évolution pendant la grossesse. Les postures les plus simples peuvent parfois améliorer santé et bien-être. « Enceinte, les postures d’équilibre sont particulièrement favorables et les pauses plus nombreuses. La relaxation se fait plutôt sur le côté et il ne faut pas hésiter à prendre appui sur des coussins. Il y a des exercices déconseillés comme les postures sur le ventre ou certaines respirations (ex : Kapalabhati) mais le plus souvent cela relève du bon sens. L’idéal est de signaler sa grossesse ou son désir d’enfant à son professeur de Yoga ou se diriger vers des cours spécialisés », précise Virginie.

S’il s’agit d’un yoga adapté, il n’y a donc pas a priori pas de contre-indication. Et pour celles qui en doutent, il reste toujours la méditation !

 

Et après ?

Après l’accouchement, « il est possible de reprendre assez vite, en restant bien sûr à l’écoute de ses sensations, en restant bienveillant envers soi-même et en adaptant ». Pas question de réaliser les mêmes postures après une naissance par voie basse ou une césarienne évidemment.

Là encore, pas mal d’avantages : « le yoga favorise un meilleur sommeil (ndlr-quand bébé daigne nous laisser un petit temps de répit !), aide à rester zen avec l’arrivée de bébé, facilite la rééducation périnéale, évite le baby-blues, aide à retrouver la ligne (ndlr- ce qui ne gache rien !)

Une pratique régulière du yoga après l’accouchement permet donc de surmonter stress post-natal et fatigue mais également de s’accorder un moment pour soi, indispensable quand on devient maman car on ne le dira jamais assez, à maman zen, bébé zen ! Quand à celles qui culpabilisent à l’idée de se détacher de leur bout de chou, pourquoi ne pas pratiquer ensemble ?

Alors prête à trouver la paix intérieure en attendant bébé ? N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires !

Namasté !

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En cours d’envoi

©2016 Escape Lifestyle | Réalisation Or-Com

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account